hemérothèque 
 

Chercher  
 

 
Manos de la Memoria
Pablo Armando Fernández
 
« La vie commence avec l’éveil de ce monde d’objets que ses mains élaborent… Toute manière nouvelle brûle dans ses mains qui défient l’oubli, dans une extase de fantaisie. Tout commence dans ses mains comme un dard iridescent dans la mémoire. » (Pablo Armando Fernández, Manos de la Memoria.)