ARTISTES   
  Mario Carreño

   
 Voir les oeuvres
 
 
 
   
 
Mario Carreño
Fait partie de la seconde génération de peintres modernes cubains, et partage des intérêts et des caractéristiques d’expression avec Mariano Rodríguez et René Portocarrero, tout en s’opposant, comme ses collègues, à une formation académique. Il s’arrange toutefois pour acquérir un excellent métier et une maîtrise des techniques qu’il met au service de ses besoins de communication. Il organe sa première exposition personnelle en 1930, puis se rend à Madrid où il travaille comme humoriste politique. De retour à Cuba en 1935, il voyage au Mexique pour assimiler l’enseignement des muralistes, mais c’est surtout la formation aux côtés du peintre dominicain Jaime Colon qui aura une influence décisive sur sa formation esthétique. Après un voyage à Paris, il se rend à New York où il enseigne et expose à la New School for Social Research. Ses œuvres font partie de la mémorable exposition Peintres modernes cubains (Musée de l’art moderne, 1944). Ses œuvres, pour une bonne part allégoriques, symboliques et figuratives, souffrent un premier processus de simplification vers l’essentiel et se transforment ensuite en un langage géométrique abstrait dans les années 50. Alors qu’il semble avoir radicalement dépassé des étapes antérieures comme ses Cortadores de caña (Coupeurs de canne à sucre), Desnudos con mangos (Nus aux mangues), des années 40, voire les insinuations abstracto-figuratives, telles Saludo al Mar Caribe (Salut à la mer des Caraïbes, 1951), il revient dans les années 60 à la figuration, nourrie toutefois de sa période abstraite. Il offre alors comme une espèce de résumé d’expériences dans des œuvres à l’ambiance surréaliste, mais nuancée de ses propres penchants pour le classicisme librement interprété en termes contemporains. S’installe à Santiago du Chili en 1957. Participe à de nombreuses et importantes expositions internationales. Une grande rétrospective de son œuvre s’organise à Santiago du Chili pour ses quatre-vingts ans. Il se rend à Cuba pour participer à une exposition de ses œuvres appartenant aux collections du Musée national des beaux-arts de La Havane en 1993.